“Le gwoka. Entre anticolonialisme et post-colonialisme” par Jérôme Camal

Dossier Laméca

Le gwoka.
Entre anticolonialisme et post-colonialisme

1. Introduction. Le gwoka, un champ aural d'engagements politiques complexes
2. Tambour et auralité coloniale
3. Le gwoka comme auralité anticoloniale
Illustrations musicales
Bibliographie

 

par Dr Jérôme Camal

Jérôme Camal (camal@wisc.edu) est Assistant Professor (équivalent de Maître de Conférence) au département d’anthropologie de la University of Wisconsin–Madison (U.S.A.) où il enseigne aussi pour le programme Transdisciplinary Global Music and Sound Studies (études transdisciplinaires et mondiales de la musique et des sons).
Il a obtenu son doctorat en musicologie avec une spécialisation en ethnomusicologie et un certificat en étude de la culture américaine en 2011 à la Washington University de Saint-Louis (U.S.A.).
Il a ensuite enseigné pendant deux ans à U.C.L.A. où il était titulaire d’une bourse de recherche en sciences humaines (Postdoctoral Fellow in the Humanities) de la Mellon Foundation.
Sa thèse de doctorat soutenue (en anglais) en 2011, "From Gwoka Modénn to Jazz Ka : music, nationalism, and creolization in Guadeloupe", est la première à porter sur le gwoka.

 

© Médiathèque Caraïbe / Conseil Départemental de la Guadeloupe, 2018