Espace Musique & Cinéma Chano Pozo

Espace Musique & Cinéma Chano Pozo

 

Baptisé du nom de l’illustre percussionniste cubain des années 1940, l’espace Chano Pozo propose une collection de documents audio, vidéo et imprimés sur les musiques caribéennes ainsi qu’une grande variété de fictions (films grand-public & d’auteurs) et de documentaires courts ou longs (portraits d’artistes, films pédagogiques, films traitant d’histoires caribéennes singulières…).

Vous pouvez également écouter sur place le Fonds Palé pou Sonjé (interviews audio de musiciens de la Guadeloupe). De même qu'une collection de disques vinyles spécialisée sur la musique des Antilles françaises. Comme par exemple les disques du précieux label Kaloukéra dirigé par le disquaire et éditeur basse-terrien Henri Béville.

Avec son équipement sonore et vidéo d’exception, l’Espace Chano Pozo est l’un des endroits phares des animations régulières de Laméca.

 

 

 

 

Vous savez jouer du piano ou vous prenez des cours ? L'espace Chano Pozo met à votre disposition un piano numérique. Vous pourrez vous entraîner en toute discrétion (avec ou sans casque), profiter des nombreux accompagnements rythmiques préenregistrés... et même vous enregistrer !

 

Toute la musique de la Caraïbe à toutes les époques sous toutes ses formes !

Reggae (Jamaïque), son (Cuba), bouillon (Dominique), quadrille (Guadeloupe…), soca (Trinidad…), rumba (Cuba), biguine (Guadeloupe-Martinique), calypso (Trinidad), boléro (Cuba), bèlè (Martinique…), merengue (Saint-Domingue), gwoka (Guadeloupe)…

Mais aussi,

Ska (Jamaïque), danzon (Cuba), punta (Belize…), junkanoo (Bahamas…), kromanti (Jamaïque), bachata (Saint-Domingue), rake ‘n’ scrape (Bahamas), brukdown (Belize), bomba (Porto-Rico), nueva-trova (Cuba), goombay (Jamaïque, Saint-Thomas), big-drum (Grenade), musique baroque, classique et contemporaine

 

Qui est Luciano "Chano" Pozo ?

Chano Pozo, déjà une star à La Havane, avant son arrivée à New-York aux débuts des années 1940.
Collection Ned Sublette

Percussionniste cubain né le 7 janvier 1915, mort le 2 décembre 1948, il fut l'un des premiers à introduire les percussions et les rythmes afro-cubains dans le jazz américain.

C’est en 1946 avec l’orchestre de Dizzy Gillespie que démarre cette grande aventure musicale, appelée Cubop (fusion des mots Cuba et bebop). Manteca, Tin Tin Deo, Cubana Be – Cubana Bop sont quelques-unes des compositions qui en émergeront.

Plus tard, par le terme Latin-jazz on désignera toutes les expériences musicales alliant jazz et musiques hispano-américaines.

Le fonds discographique Latin-jazz de la Médiathèque Caraïbe vous propose de découvrir les enregistrements historiques de ce courant mais aussi ses représentants les plus actuels.