“Miles and me” de Quincy Troupe

Conférence audio Laméca

Autour de l'ouvrage
"Miles and me"
de Quincy Troupe

Actualité de l'édition du 10 avril 2003 à la Médiathèque Caraïbe consacrée à l'ouvrage "Miles and me" (University of California Press, 2000) écrit par Quincy Troupe.
L'auteur Quincy Troupe échange avec Luc Michaux-Vignes.

Durée : 73  mn

Quincy Troupe est intervenu à la Médiathèque Caraïbe à l'occasion de la 14ème édition du Salon du Livre de la Guadeloupe (2003) dont il était l'invité d'honneur.

Quincy Troupe (à droite) et Luc Michaux-Vignes (à gauche) le 10 avril 2003 à la Médiathèque Caraïbe.
© Médiathèque Caraïbe

A propos de Quincy Troupe
Quincy Troupe est poète, essayiste et professeur de littérature. En 1989, il publie le livre "Miles : The Autobiography" (éditions Simon & Schuster), biographie autorisée et de référence sur ce génie afro-américain de la musique qu'était Miles Davis. En effet, celle-ci est profondément enrichie et marquée par l'amitié et la complicité forte qui se créent entre les deux hommes au fil de leurs séances de travail. La critique et le public ne s'y trompent pas puisque le livre remporte l'American Book Award.
Son édition française est publiée en 1989 sous le titre "Miles, l'autobiographie" (éditions Presses de la Renaissance). Sa réédition revue et corrigée est publiée en 2007 aux éditions Infolio.

Miles Davis (à gauche) et Quincy Troupe (à droite) en 1989.
Photo by : Jon Stevens, courtesy Margaret Porter Troupe Arts Projects (www.harlemartssalon.com).

L'ouvrage qu'il présente ici, "Miles and me", sorti en 2000, fait le récit de l'amitié singulière et sincère qui lie ces deux grands créateurs contemporains des Etats-Unis d'Amérique, l'un musicien, l'autre poète.
En 2009, le livre est traduit en français et publié sous le titre "Miles Davis : Miles et moi" (éditions Le Castor Astral). Il fait l'objet d'une adaptation au cinéma.
Quincy Troupe a également reçu le Peabody Award pour la série d'émissions "The Miles Davis Radio Project".

Quincy Troupe (à droite) et Luc Michaux-Vignes (à gauche) le 10 avril 2003 à la Médiathèque Caraïbe.
© Médiathèque Caraïbe

Extrait
Quincy Troupe fait découvrir la musique du groupe Kassav à Miles Davis.

"Miles Davis : Miles et moi" (éditions Le Castor Astral, 2009)
pp. 71-72
"Si, dans sa vie, Miles était une contradiction sans fin, il était la plupart du temps d'une constance absolue en ce qui concerne la qualité de la musique qu'il jouait. Quand il s'agissait de musique, il était presque toujours sur le terrain, sur son terrain. Il savait ce qu'il aimait ou n'aimait pas dès la première écoute et il revenait rarement sur l'avis qu'il s'en était fait.
Un après-midi où il n'avait pas le moral, je me souviens que je lui avais apporté de la musique pour lui faire écouter Kassav, un groupe antillais dont les membres sont principalement originaires de Guadeloupe et de Martinique. Ils vivaient alors à Paris et jouaient ce qu'on appelle du zouk, un type de musique des Caraïbes. Dès qu'il entendit ça, Miles, manquant tomber à la renverse sous le coup de l'excitation, sauta du canapé sur lequel il était allongé et hurla : "C'est qui ça, c'est quoi ce qu'ils jouent ?" Il m'arracha le livret du CD et essaya de lire les commentaires sans y parvenir parce qu'ils étaient en français. La musique de Kassav l’a complètement retourné. Après m'avoir emprunté le CD et l’avoir écouté pendant trois jours, il a demandé à Larry Blackmon et Marcus Miller d'écrire quelque chose en se basant sur les rythmes et la sensibilité musicale de Kassav pour l’album sur lequel ils travaillaient. Cet album devint finalement Amandla."

Couverture du livre de Quincy Troupe "Miles and me" (University of California Press, 2000).

"Miles and me" (University of California Press, 2000)
pp. 57-58
"While Miles was endlessly contradictory in his life, most of the time he was completely consistent in the quality of the music he played. When it came to music, he was almost always on the mark, on his mark. He knew what he liked and disliked as soon as he heard it and he seldom wavered once he had made up his mind.
I remember bringing by the music of Kassav for him to listen to one afternoon when he was feeling down. Kassav is a West Indian band whose members are mainly from Guadeloupe and Martinique. They lived in Paris then and were playing a form of Caribbean music called "zouk. "As soon as he heard them, Miles almost jumped out of his skin with excitement, leaping up from the couch he was lying on and yelling, "Who is that and what are they playing?" He snatched the CD cover out of my hand and tried to read the liner notes, but he couldn't because they were in French. Kassav's music completely freaked him out, and after borrowing the CD from me and listening to it for three days, he directed Larry Blackmon and Marcus Miller to write something for the album they were working on based on Kassav's rhythms and feeling. That album eventually turned into Amandla."

 

______________________________________

© Médiathèque Caraïbe / Conseil Général de la Guadeloupe, 2011