Répertoire théâtral antillais
www.lameca.info
 

 

Georges MAUVOIS (Martinique)
Biographie Homme politique et homme de lettres martiniquais. Fonctionnaire des Postes Télécommunications, Georges Mauvois s'est illustré, en refusant en 1962 sa mutation arbitraire en France, mutation motivée par son activité politique au sein du Parti communiste martiniquais. Il fut alors révoqué des Postes. Quelques années plus tard, après des études de Droit , il exerçait au barreau de Fort de France la profession d'avocat. Homme de lettres, il produisit en 1966, en supplément à la revue Action, sa première pièce de théâtre, Agénor Cacoul.
Bibliographie THEATRE :
- Case Navire
- Choses et gens de naguère
- Agénor Cacoul, Presses universitaires créoles ; Paris : Ed. L'Harmathan, 1988
- Misyé Molina, Presses universitaires créoles ; Paris : Ed. L'Harmathan, 1988
- Nasse et Filbec
- Le Guichet
- Arivé d'Pari, Ibis Rouge éditions, GEREC- Presses Universitaires créoles
- Man Chomil, Presses universitaires créoles 1992
- Detwa Ti Moso Jazz
TRADUCTIONS :
- Don Juan de Molière, Ibis Rouge éditions, GEREC- Presses Universitaires créoles, 1996
- Antigone de Sophocle, Ibis Rouge éditions, GEREC- Presses Universitaires créoles, 1997
ROMANS :
- Gélius et son Disciple, Ibis Rouge, 1999
- Monologue d'un Foyalais, Ibis Rouge, 1999

Pièces de théâtre :  

AGENOR CACOUL
Création 1967, Maison de la Culture, Paris, 1994 : Théâtre de L'Ermitage, CDR, fort de France Martinique
Langue Alternance de Français et de Créole
Edition Presses universitaires créoles ; Paris : Ed. L'Harmathan, 1988
Nombre de personnages 1 femme, 12 hommes
Metteur en scène Vincent PLACOLY en 1967, Michel PLATON en 1994
Argument Satire politique et sociale de la vie dramatique des mairies réactionnaires antillaises.
Synopsis Agénor Cacoul est un maire colonial antillais, incroyable personnage d'une incroyable faune, il prépare les prochaines élections municipales sur la toile de fond d'une grève d'ouvriers agricoles, qui sera, selon la tradition, brutalement réprimée par les forces de gendarmerie.
notes Cette pièce a été reconnue comme l'une des première s qui ait tenté de mettre en valeur le créole. Agénor Cacoul, pièce en trois actes, publiée en 1966, est à l'origine de la réputation de Georges Mauvois. Il s'est écoulé plus de 20 ans d'ailleurs entre la publication de cette oeuvre, préfacée par René Ménil, et la réédition de 1988 qui présente en outre Misyé Molina, une autre pièce de cet auteur martiniquais. Dans la préface à cette édition de 1988, Jean Bernabé note :"L'originalité de la pièce de Mauvois ressortit [...] au savant réglage qui préside à la distribution des codes qui y opèrent. Cette distribution est le reflet abrupt mais non pas banal, d'une diglossie aux contours nets : la langue prestigieuse, le français, fonctionne comme "langue haute" et est aux mains des couches possédantes de l'argent et/ou du savoir (ce dernier fut-il de pacotille). Le créole, langue minorée, "langue basse" est, quant à lui, le seul recours des exploités mais il constitue aussi, à l'occasion, une arme tactique aux mains des exploiteurs, en mal de démagogie."
Disponible à la Médiathèque Caraïbe

 

MISYE MOLINA
Création Janvier 1992,CDRM, Fort de France, Martinique
Langue Créole
Edition Presses universitaires créoles ; Paris : Ed. L'Harmathan, 1988.
Lieu de l'action L'essentiel de la pièce se déroule dans un marché Antillais.
Metteur en scène Elie PENNONT
Argument Analyse d'une situation antillaise contemporaine riche en ressources comiques. Cette comédie prend appui sur que l'on appelle en créole "le milan" (c'est à dire la propension qu'on les gens à déblatérer sur le compte d'autrui sans avoir forcément d'intention maligne).
Synopsis Deux vendeuses de fleurs, Finôt et Lwiz, assises côte à côte, cela depuis des lustres, s'entretiennent de tout et de rien et égratignent leurs clients dès qu'ils ont le dos tourné. L'action s'enclenche lorsqu'un homme d'âge mûr, Molina, cherche à se fiancer à Sésil, la fille de Lwiz. Or Sésil est amoureuse d'un jeune homme de son âge, plus ou moins rasta, qui déplait fort à Edwa, le père de la jeune fille. Finôt apprend à sa commère que le fameux Molina n'est autre qu'un " mako " (Maquereau) dont la spécialité est d'attirer les jeunes martiniquaises à Paris afin de les mettre sur le trottoir. Les deux vendeuses décident donc de lui tendre un piège afin d'ouvrir les yeux d'Edwa sur la vraie nature de Molina. Dans la plus pure tradition du théâtre burlesque, on voit le " mako ", venu rendre visite à Sésil, se faire aguicher par la mère de cette dernière, Lwiz, sous l'œil incrédule d'Edwa.
notes Disponible à la Médiathèque Caraïbe

 

MAN CHOMIL (comédie)
Création Février 1989, Maison de la Culture, Lamentin, Martinique et Paris
Langue Français et créole
Edition Presses universitaires créoles 1992
Lieu de l'action Un bureau de Postes d'une commune de Martinique
Nombre de personnages 5 femmes, 6 hommes
Metteur en scène Bérard BOURDON
Argument l'auteur dénonce la dictature du bureau sur l'individu
notes Cette pièce est également disponible en vidéogramme.
Disponible à la Médiathèque Caraïbe

 

ARIVE D'PARI (satire)
Création Juin 1995, Théâtre Municipal de Fort de France, Compagnie : Téat lari
Langue Français
Edition Ibis Rouge éditions, GEREC- Presses Universitaires créoles
Lieu de l'action Dans une famille modeste antillaise.
Nombre de personnages 2 femmes et 7 hommes
Argument Lucius est un anti héros. Son égoïsme, sa goujaterie, font ressortir en contrepoint la délicatesse des sentiments, qui le plus souvent, règnent dans la famille populaire antillaise, laquelle est le véritable héros de la pièce.
Synopsis Lucius, parti tout jeune de la Martinique, son pays natal, y revient, quinze ans après pour un court séjour. Ces quinze années, il les a vécues à Paris, ou il s'est fait une situation : emploi de planton- chef dans un ministère, mariage avec une femme normande bien dotée et " qui travaille dans le commerce ", appartement, etc. Cette visite de Lucius à sa famille - de condition plus que modeste- sera pour celle-ci un cauchemar. Alors qu'elle réserve à cet enfant de la maison toute la chaleur d'une véritable " Arrivée de Paris ", lui se révèle d'emblée ce qu'il est : mufle et accapareur.
notes Disponible à la Médiathèque Caraïbe

 

DETWA TI MOSO JAZZ
Création Mars 2001, Théâtre Municipal de Fort de France, dans le cadre du Festival Pawol Bo Kai organisé par le CDRM.
Langue Créole
Edition Manuscrit
Metteur en scène Eric DELOR
Argument Le sort des jeunes filles martiniquaises qui n'ont pas reçu l'éducation familiale nécessaire leur permettant de résister aux pièges de la société française.
Synopsis Cette pièce a reçu le premier prix du concours d'écriture organisé fin 2000 par le CDRM

www.lameca.info
retour www.lameca.info